L’auteur

Après quelques hésitations, l’auteur de Corail a choisi de parler de lui à la troisième personne, car il s’est dit que pour parler de soi, il faut un peu de distance.

Il, donc, a abordé l’écriture par le théâtre, en écrivant des textes pour la pièce « Du futur faisons table rase », de Théo Mercier, présentée au théâtre de Nanterre les Amandiers en 2014. De tout petits textes, en vérité, mais magnifiquement servis par les acteurs Pauline Jambet, Marlène Saldana et Jonathan Drillet.

Bien avant l’écriture, il a connu le plaisir de raconter des histoires; activité qu’il pratiquait volontiers étant petit. Les livres qu’il préfère sont ceux qui se lisent vite et qui résonnent longtemps. Un bon livre doit être addictif, jaloux, ne laisser place à rien d’autre et l’emmener loin.

L’envie d’écrire est venue petit à petit, au fil des lectures. Elle a fini par se muer en projet de roman, alors en 2014 il a décidé de s’y mettre.

Il a lu et relu les Lettres à un jeune romancier, de Mario Vargas Llosa. A échafaudé des trames et défini ses personnages. Puis lorsqu’il a eu suffisamment de matière, il s’est fait un plan de travail et a pris une année sabbatique. C’était en février 2015, direction Mexico, où il a travaillé chaque jour à son roman. Il avait ses quartiers dans la bibliothèque Vasconcelos, étonnant astronef plein de livres, posé sur la ville.

C’est ainsi qu’est née La molaire sacrée, roman achevé une première fois en Décembre 2015. Ce livre a connu de nombreuses retouches, pour aboutir en Mai 2016 à la version appelée Corail.