Extrait 1 – La mission

Une brume de petit matin s’élève du sol. Clochide a froid. Il regarde sa montre : 7h34. Là haut, le filament de plasma commence à briller. Il suit du regard le ruban lumineux qui s’étire le long du tunnel. La lumière se perd au loin, là où sol et plafond se rejoignent en un point. “Point de fuite”. L’expression colle tout à fait à la situation, se dit Clochide. Point d’esquive possible sur ce coup. Trop de choses dépendent de ce qu’il s’apprête à faire. Des choses qui le dépassent largement.

          Tout autour, la galerie commence à s’animer. Des cavités s’illuminent le long des parois, à mesure que s’éveillent les habitants. Clochide regarde alentour. Sur sa gauche, à mi hauteur, un vieil homme descend son échelle avec une lenteur infinie. Ailleurs, d’autres personnes commencent à sortir de leurs grottes; il doit se cacher au plus vite. Il avise un bosquet de pins à farine, bas et touffu, qui pousse un peu plus loin au milieu du tunnel. Il s’y précipite. Arrivé sous le couvert des branches, il se retourne pour vérifier que personne ne l’a vu. Moins on le remarque, mieux il se portera. Il avance prudemment entre les troncs, attentif au moindre signe d’un importun.